Les Semaines de l'Enfance

  • Animateur
  • Archives

2009

LES DROITS DE L'ENFANT DANS TOUS LEURS ÉTATS!



 

Les droits de l'enfant sont en fête!

 

 Du 18 au 30 novembre 2009, la ville de Lorient fête le 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant.

 

KEZAKO? "c'est une promesse faite aux enfants du monde, depuis 1959, pour faire respecter les droits des enfants".



Pour marquer cet anniversaire, les jeunes lorientais, quelque soient leurs âges, ont été invités à s'exprimer sur leurs droits, d'une façon artistique ou graphique pour faire passer un message.

 

Pour cela, un support d'expression en contreplaqué prenant la forme d'une silhouette enfant, était mis à disposition de ceux qui souhaitaient participer à ce projet.

Discussions sur les différents droits fondamentaux, choix du thème, choix des matériaux utilisés et ateliers manuels, ont ponctué une période de préparation riche en couleurs et en diversité!








 

 

  A ce jour, plus de 130 SILHOUETTES ont été réalisés.

 

 

Les lorientaises et lorientais ont eu l'occasion, mercredi 18 novembre dernier, de déambuler parmi toutes ces silhouettes livrant les messages des enfants des écoles, des accueils périscolaires et des centres de loisirs, et dévoilant leurs secrets....

 

Droit à la différence, respect, identité, solidarité, loisirs, santé, non-violence, famille, éducation...

 

 

 

 











 

Lors de ce rassemblement, des animations étaient proposées aux enfants sur le thème des douze droits principaux, défendus par la Convention internationale des droits de l'enfant.




 

 

Durant une semaine, du 23 au 30 novembre, les silhouettes sont réparties et visibles dans des structures ou des équipements de la ville, accueillant du grand public:

 

centre aquatique, médiathèques, école des beaux arts, école nationale de musique et de danse, maison des associations (cité allende), Hôtel de ville, Bureau information jeunesse, CAF, restaurant municipal.

A l'issue de cette exposition, les silhouettes reviendront vers leurs propriétaires: d'ici quelques mois, une édition illustrant l'ensemble de ce travail leur sera offert.


Source : http://www.lorient.fr/Les_droits_de_l_enfant.2490.0.html


2008

Claudine Le Goff, maire adjoint à la petite enfance et Corine Hémon, du service de l'enfance à la Ville, entourées de représentants d'associations partenaires.

Claudine Le Goff, maire adjoint à la petite enfance et Corine Hémon, du service de l'enfance à la Ville, entourées de représentants d'associations partenaires.

Noyades, suffocations, feux, chutes, brûlures, les accidents domestiques sont la première cause de décès de 0 à 15 ans.+

La semaine de l'enfance se déroule du 18 au 23 novembre. La Ville de Lorient et ses nombreux partenaires ont décidé de parler de la prévention des accidents domestiques. Les noyades, suffocations, feu, chutes, brûlures... sont la première cause de décès chez les enfants de 0 à 15 ans. Pour sensibiliser parents, enfants et tous ceux qui en ont la garde, les responsables ont programmé un certain nombre de manifestations à l'Hôtel Gabriel.

Une maison géante

Lundi 17 : ouverture à 18 h 30. Mardi 18 : soirée-débat sur le rôle des parents dans la protection, à 20 h 30 (1er étage). Mercredi 19 : SOS Enfance en danger à l'Escale Brizeux devant les enfants du centre de loisirs ; soirée-débat à 20 h 30 à l'hôtel Gabriel sur la prévention des accidents domestiques chez le jeune enfant animé par des spécialistes. Jeudi 20 : 20e anniversaire du conseil municipal enfant et célébration de la signature internationale de la convention des droits de l'enfant, à 17 h, au salon d'honneur de l'hôtel de ville. Vendredi 21 : soirée intergénérations autour des jeux de société, à 21 h, à l'Escale Brizeux.

Des expositions permanentes sont présentées à l'hôtel Gabriel par l'Unicef, la Maïf, Codes 56, la CSF. Une maison géante permet de se rendre compte des pièges à éviter pour les petits enfants.

Comment éviter l'accident ?

Dans la cuisine. Veiller à ce que le manche d'une casserole ne soit pas accessible à un petit. Que celui-ci ne risque pas de frôler une porte de four chaude. Qu'il ne risque pas de mettre ses doigts dans les prises de courant (des caches existent pour les anciennes installations).

Dans la maison. Ne pas placer de chaise à proximité d'une fenêtre. Interdire en haut et en bas, par des barrières, l'accès aux escaliers. Ne pas laisser traîner un fer à repasser, branché ou non. Placer les médicaments hors de la portée des enfants. Veiller à la température des aliments, à celle de l'eau du bain, à la sécurité d'un petit qu'on lange.

Les produits ménagers. Toujours ranger les produits ménagers en hauteur. Ne jamais transvaser un produit ménager dans un autre emballage que celui d'origine. Utiliser des produits munis de bouchons de sécurité. Ne pas mélanger les produits ménagers et éloigner les enfants lorsqu'on les utilise.

Les blessures. En cas de brûlures, ne pas retirer la dernière couche de vêtement en contact avec la peau, cela pourrait arracher celle-ci en même temps. Faire couler de l'eau fraîche pendant 15 minutes sur la brûlure et ne pas mettre de corps gras dessus. Conduire l'enfant à l'hôpital. En cas d'ingestion de produits ménagers, ne pas faire vomir car cela provoquerait un second passage dans l'oesophage et la bouche. Ne rien donner à boire avant de contacter le centre antipoison ou le Samu etc. Enfin, il faut initier les enfants aux appels de secours précis : médecin, pompiers, Samu.

Pratique. L'hôtel Gabriel est ouvert mardi, mercredi et vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, jeudi de 10 h à 18 h, samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30 et dimanche de 14 h à 18 h. Toutes les animations sont gratuites.


Source : Ouest-France
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L'education Populaire au quotidien -  Hébergé par Overblog